Gerontophilia : Pied de nez au jeunisme, éloge des corps vieillissants.

Synopsis

La gérontophilie (du grec: geron, qui signifie "vieillard" et philie, qui signifie "amour") est un comportement sexuel atypique, dans lequel un individu est sexuellement attiré par un partenaire sexuel très âgé.

Critique

Bruce LaBruce tourne le dos à l'imagerie visuelle dominante, où la jeunesse exaltée dévore l'espace esthétique et s'impose comme une norme naturelle et sociale. A travers les yeux de son protagoniste, le réalisateur réinvente la beauté et transfigure les corps érodés par le temps. C'est un acte assez subversif et d'une grande beauté, dans une société où le culte de l'image et l'illusion de la jeunesse éternelle sont des obsessions lancinantes, morbides, absurdes, un marché florissant pour chirurgiens et autres laboratoires pharmaceutiques.

Dans ces clichés de sensualité, où la main fébrile caresse un visage émacié, un bras décharné, le réalisateur canadien fait ostentatoirement référence au cinéma contemporain qui expose, toujours de la même façon, les corps enlacés dans la concupiscence juvénile.

Pour une fois, rendre visible les invisibles, ne pas refouler l'état de déliquescence vers lequel nous allons tous, c'est éviter l'oubli, retrouver la mémoire, renoncer à la déshumanisation et la compétition absurde qu'inspire les dictats de l'apparence.

Ce n'est pas un film contre la jeunesse, ni une ode à la gérontocratie, mais plutôt un refrain humaniste sur le droit à l'amour et à la considération où le vieillissement n'est pas perçu comme une maladie mais seulement comme un processus naturel qui ne mérite pas l'indifférence.

Pour le reste, Gérontophilia se caractérise par son classicisme et sa sobriété, canevas sage dans la filmographie sulfureuse du metteur en scène, voyage placide sans soubresauts... Une banale histoire d'amour, un clin d’œil amusé aux fictions romantiques pour ménagères, mais cette fois, la passion se lie entre un bel éphèbe et un vieillard de 82 ans ; audacieux. Le personnage moribond de M. Peabody, apporte un réel vent de fraîcheur dans l'univers de la fable romantique, trop souvent sclérosée par le conformisme esthétique de la beauté publicitaire.

Retour à l'accueil